Fédération Nationale des AFP

Vivre ensemble, avec ou sans handicap

Alors que la comédie Un p’tit truc en plus de l’humoriste Artus connaît un grand succès,
Alain Deheuvels, vice-président de la Fédération nationale des associations familiales protestantes, appelle les chrétiens à s’engager activement contre l’exclusion des personnes handicapées.

Véritable comédie feel-good, Un p’tit truc en plus a franchi le cap des six millions de spectateurs, devenant ainsi le plus grand succès français sur grand écran depuis l’épidémie de Covid-19. Ce succès surprise, signé par l’humoriste et acteur Artus, choisit de rire avec les personnes handicapées plutôt qu’à leurs dépens.

Avec l’allongement de la durée de vie, chaque être humain se trouve confronté tôt ou tard au handicap, le sien ou celui d’un proche. À cette réalité s’ajoute une autre : celle des personnes qui, de naissance ou tôt dans leur existence, ont été touchées par le handicap. La famille est le lieu où s’exerce le mieux les solidarités. En son sein, plus de huit millions d’aidants accompagnent au quotidien un proche touché par la maladie, le handicap ou la perte d’autonomie. L’enquête « Autonomie » de l’Insee indique qu’en 2008, près d’un Français de plus de 16 ans sur quatre avait un handicap lui causant des difficultés physiques, sensorielles ou cognitives.

Job affirme que la maladie et les épreuves qui le frappent ne viennent pas de Dieu. Moïse, choisi par Dieu, bégayait. L’apôtre Paul était atteint d’une maladie handicapante, probablement des yeux, et n’en a pas été guéri malgré sa prière. Nous devons nous souvenir que la force de Dieu s’accomplit dans notre faiblesse (Co 12, 9)… Les familles en difficulté sont pleinement aimées de Dieu et peuvent trouver leur force en reconnaissant leur fragilité.

Lors du colloque de la Fédération nationale des associations familiales protestantes (FNAFP), organisé en mai dernier à Limoges, le pasteur Guillaume de Clermont, directeur général, et Isabelle Bousquet, pasteure aumônier, ont témoigné du travail exceptionnel réalisé par les centres d’accueil de la fondation John-Bost qui prennent soin en France de plus de 2 000 résidents, souvent atteints de handicaps lourds. La chanteuse chrétienne Agnès Collet, qui se produit depuis près de vingt ans au cabaret Au lapin agile, à Montmartre, nous a offert un magnifique récital, Je te vois. Agnès a perdu la vue mais cela ne l’empêche pas de voir loin et en profondeur… 👉 Lire la suite de l’article sur le site reforme.net : cliquer

Article paru dans le magazine ”Réforme” NUMÉRO 4047 du 13 JUIN 2024 – RÉFORME.NET – En partenariat avec ”Regards Protestants”

Article paru dans le magazine ''Réforme'' NUMÉRO 4047 du 13 JUIN 2024 - RÉFORME.NET - En partenariat avec ''Regards Protestants''

Articles récents

INSCRIPTION NEWSLETTER

Fédération Nationale des AFP
Pour vous abonner à notre Newsletter, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.